neuvaine jour 03 - nativité

TROISIÈME JOUR

( cliquez pour ouvrir )

Ô Marie, Reine des Coeurs,
avocate des causes désespérées,
Mère si pure, si compatissante,
Mère du Divin Amour et pleine de lumière divine,
je mets entre vos mains si tendres, les faveurs
que nous attendons de vous aujourd’hui.
Regardez nos misères, nos coeurs, nos larmes,
nos peines intérieures, nos souffrances; vous pouvez
nous exaucez par les mérites de votre divin Fils,
Jésus-Christ. Nous promettons, si nous sommes
exaucés de répandre votre gloire et de Vous faire
connaître sous le titre de MARIE, REINE
DES COEURS et Reine de l’univers entier.
Exaucez-nous près de votre autel, où tous les jours
vous donnez tant de preuves de votre puissance
et amour pour la guérison de l’âme et du corps.
Nous espérons contre toute espérance; demandez
à Jésus notre guérison, notre pardon
et notre persévérance finale.

Ô Marie, Reine des Coeurs, guérissez-nous, nous avons confiance en vous. (3 fois)

(Imprimatur: J.-C. Chaumont, P.A., v.g. Montréal, 9 mai 1938)

Marie mit au monde son fils premier-né; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune. Dans la même région, il y avait des bergers qui vivaient dehors et passaient la nuit dans les champs pour garder leurs troupeaux. L’ange du Seigneur se présenta devant eux, et la gloire du Seigneur les enveloppa de sa lumière. Ils furent saisis d’une grande crainte. Alors l’ange leur dit: «Ne craignez pas, car voici que je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera une grande joie pour tout le peuple: Aujourd’hui, dans la ville de David, vous est né un Sauveur qui est le Christ, le Seigneur. Et voici le signe qui vous est donné : vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire.» Et soudain, il y eut avec l’ange une troupe céleste innombrable, qui louait Dieu en disant: «Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes, qu’Il aime. »
(Lc 2,7-14)

Ô Marie, Reine des Coeurs, toi qui as accueilli le Fils de Dieu dans la pauvreté d’une étable avec ta tendresse et la richesse de ton coeur, aides-nous à nous détacher des biens de ce monde pour nous ouvrir au seul Bien véritable, Jésus, notre Sauveur.

PRIÈRE

Aujourd’hui Vierge Marie, accorde-moi un coeur pauvre et dépouillé de moi-même pour mieux accueillir la richesse qu’est le Christ Jésus. Fais de mon coeur, ô Marie, Reine des coeurs, un berceau où Jésus pourra reposer et s’abriter.

Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire au Père

( cliquez pour ouvrir )

Je vous choisis aujourd'hui, Ô Marie, en présence de toute la Cour céleste, pour ma Mère et ma Reine. Je vous livre et consacre, en toute soumission et amour, mon corps et mon âme, mes biens intérieurs et extérieurs, et la valeur même de mes bonnes actions passées, présentes et futures, vous laissant un entier et plein droit de disposer de moi et de tout ce qui m'appartient, sans exception, selon votre bon plaisir, à la plus grande gloire de Dieu, dans le temps et l'éternité.

Amen

(St Louis-Marie Grignion de Montfort)

Ô Marie, Reine des coeurs, tu as su méditer les Écritures et accueillir Jésus le Fils du Père. Aide-nous à faire tout ce qu’Il nous dira. Avec toi, nous ouvrons nos coeurs à sa Volonté. Avec toi, nous lui demandons le pardon et la guérison de toutes nos blessures de la vie. Obtiens-nous l’Esprit de force pour nous tenir debout quand la croix nous blesse. Toi qui as visité Élisabeth, apprends-nous à aimer notre prochain. Comme toi, nous voulons servir dans la fidélité à notre vocation pour entrer avec toi dans la gloire!

(Imprimatur: Mgr Gilles Lussier, Évêque de Joliette, 23 avril 1993)

Qu'est ce qu'une neuvaine ? Comment faire une neuvaine ?